la Chronique de le Rétif 15

Bonjour à toutes et à tous.

Une courte période de 1968 à 1973, s’avère être une des plus intéressante dans l’évolution de la musique Jamaïcaine.

Une période qui affirme, pour l’avenir, le Reggae comme étant la forme musicale propre du peuple Jamaïcain.

De nombreuses personnes revendiquent la paternité du Reggae, on peut citer « Do the reggay » des Maytals ou « Long Shot » des Pioneers.

Mais l’association Reggae et Rasta ne devint la norme qu’après 1973, ainsi les titres de cette première période du Reggae sont appelé Early Reggae et furent d’influence Soul.

A la fin des années soixante l’utilisation de l’orgue dans l’instrumentation ce fait beaucoup plus fréquente.

Le nouveau style ce démarquait aussi du Rock Steady par un tempo plus rapide, une influence funk dans le jeu de basse, un style plus nerveux mené par le jeu de l’organiste.

Le titre qui nous intéressent cette semaine est chanté par Larry Marshall et fut à l’époque un énorme hit en Jamaïque.

Le titre de cette chanson « Nanny Goat » est considéré comme le titre précurseur du passage du Rock Steady au Reggae.

Une Chanson donc, qui ouvre une aire nouvelle et prometteuse, pas comme ceux qui nous gouvernent ou font semblant et comme vous savez peut être, la vie est souvent cruelle avec ceux qui font semblant.

Le Rétif

SON ARCHIVE - Contactez la radio si vous êtes intéressés.

Date de publication : 8 février 2011
Date d'enregistrement : 8 février 2011
Auteur : Paulus Le Rétif
Emission : la Chronique de "le Rétif"
Genres : Musique, Chroniques
Mots-clés : Musique Jamaïcaine