la Chronique de le Rétif 1

Bonjour à toutes et à tous !

Je vais aujourd’hui vous parler de la naissance d’une tradition musicale insulaire
Qui plus tard deviendra un courrant musicale internationale et qui ira jusqu’à influencer moult façon de faire de la musique, qui elles aussi deviendrons des courants voir des modes comme le Rap, le Drums & Bass pour les plus connues, mais aussi les méthodes de remix tant utilisées de nos jours et ce depuis le début les années 90.

Il y a tout près de l’archipel Trinidad, une petite île portant le nom de Calypso.Tout en dansant et chantant comme ceux de Trinidad, les habitants s’étaient peu a peu constitués un folklore propre.
Un des leurs, le musicien Houdini rassembla et stylisa ces airs si particuliers créant ainsi le Calypso.

Vers la même époque (1940-50) le Mento est la musique jouée en Jamaïque et ce depuis le XIXème siècle.Le Mento inclus au Calypso des influences musicales Européennes et Africaines de l’Ouest (bantou) puis par la suite des influences Latino Américaines. Le Mento, parfois qualifié de country par les Jamaïcains, banjo, instruments en bambou (flûte, clarinette) et la Rumba Box qui fait office de basse (gros piano à pouce produisant des notes graves, héritier du Kalimba) le tout donnant souvent à cette musique une saveur proche d’une sorte de Reggae acoustique primitif.

A l’arrivée en Jamaïque du Rythm & Blues via les radios Américaines qui diffusent la musique depuis la Floride toute proche, le Mento disparu alors ou plutôt se dilua dans la nouvelle vague musicale qui frappe l’île.

Je vais donc aujourd’hui vous faire découvrir ou redécouvrir pour certaines et certains un titre des Folkes Brothers, qui fut un hit à l’époque de sa sortie en 1962 « Oh Carolina » et qui exprime parfaitement ces influences accumulées pendant toutes ces décennies et qui fit évolué cette musique jusqu’à ce mélange de R’N’B et de percussion Nyahbinghi. Je vous reparlerai de la percussion Nyahbinghi très bientôt, ne vous en faites pas, je ne vous laisserai dans l’ignorance à l’instar de ceux qui nous gouvernent ou qui font semblant. Et la vie est souvent cruelle avec ceux qui font semblant.

Le Rétif.

 

SON ARCHIVE - Contactez la radio si vous êtes intéressés.

Date de publication : 2 novembre 2010
Date d'enregistrement : 2 novembre 2010
Auteur : Paulus Le Rétif
Emission : la Chronique de "le Rétif"
Genres : Chroniques, Musique
Mots-clés : Musique Jamaïcaine