Le Fond de Soutien à l'Expression Radiophonique


Les aides de l'État aux radios associatives : le FSER...
Sous quelles conditions obtenir des aides de l'état quand on est une radio associative ?
Extrait du site internet de la FRANC-LR

Le Fond de Soutien à l'Expression Radiophonique (FSER) est chargé de la gestion de l'aide publique aux radios locales associatives.

Qu'est-ce que le FSER ?
Les textes prévoient le versement d'une aide financée par une taxe assise sur les sommes payées par les annonceurs pour la diffusion, par voie de radiodiffusion ou de télévision, de leurs messages publicitaires.
Cette aide est attribuée aux radios hertziennes éditées par une association et accomplissant une mission de communication sociale de proximité lorsque leurs ressources commerciales sont inférieures à 20 % de leur chiffre d'affaires total.
Ces aides sont attribuées sur proposition d'une commission composée de 11 membres nommés pour 3 ans par arrêté du ministre de la culture et de la communication : un président, membre du Conseil d'État, de la Cour des comptes ou de la Cour de Cassation, quatre représentants de l'État (budget, affaires sociales, culture, communication), quatre représentants des radios associatives et deux représentants des régies publicitaires.

Les différentes formes d'aides du FSER
Les majorations La commission peut majorer, dans la limite de 60 % de son montant, cette subvention de fonctionnement en fonction des efforts faits par la radio en matière de formation professionnelle, d'éducation, de culture, de projet radiophonique collectif, de diversification de ses ressources, de communication sociale de proximité et d'intégration.

L'aide à l'équipement
Mise en place en 1998, cette aide a pour but de contribuer au financement du renouvellement du matériel des radios éligibles au FSER. La Commission finance ces investissements à hauteur de 50 % pour un montant d'aide plafonné à 15 250 euros. L'aide peut être attribuée tous les cinq ans aux radios qui en font la demande.